Sauver l’Inconnu

Nennvial de Criamon

Le soir du 20 october 1031, alors que l’expédition revient à peine du Bois du GrandGoulu, Nennvial sort de la Caverne de la Fontaine Lumineuse après 48h passées avec Lymphéa. Elle est épuisée mais réunit un conseil exceptionnel car elle a perçu dans ses visions la détresse extrême d’un homme enfermé dans une malle.

Dans la nuit du 18 october, sentant la proximité du prisonnier, elle convainc Lymphéa de l’aider à le localiser. La Nymphe accepte car elle perçoit cette sorte de « cri mental » qui bouleverse tant Nennvial. Elle se fond alors dans l’Olena et la remonte jusqu’aux abords de Thury où elle voit un convoi de roulottes et de cavaliers qui fait étape au bord de la rivière. Nennvial suit le cheminement de la nymphe dans le bassin qui lui permet de percevoir ce que perçoit Lymphéa. Le matin du 20 october, deux hommes sortent de la roulotte et l’un d’eux est le prisonnier. Nennvial le reconnait tout de suite. Il est amené au bord de l’Olena pour être lavé. La Jeune mage Criamon réussit alors un petit exploit car elle convainc Lymphéa de servir de canal pour sa magie Mentem. Par ce lien mystique, elle arrive donc à se connecter mentalement au prisonnier et découvre un esprit torturé et comme scindé en deux. D’un côté une masse de connaissance bien ordonnée, tels les rayons d’une bibliothèque. De l’autre, un maëlstrom d’émotions négatives, d’angoisse, de trous de mémoire qui traduisent les sévices quotidiens qu’a subi cet homme en plus d’un enfermement de longue date. Nennvial arrive à communiquer avec lui et, cédant à sa grande compassion, elle lui promet qu’elle va tout faire pour le délivrer.

Lymphéa

Lymphéa continue d’espionner le convoi qui repart vers le sud en suivant l’ancienne voie romaine qui borde l’Olena. Au pont de Clécy, un groupe de 5 cavaliers norrois se sépare du convoi de roulottes pour partir vers l’est après avoir franchi la rivière. Les roulottes, dont l’une contient la malle dans laquelle le prisonnier est enfermé, continuent leur route vers le sud et s’arrêtent dans une clairière pour la nuit.

C’est donc avec la ferme intention de mobiliser ses sodales que Nennvial leur explique tout cela et leur demande de se mobiliser pour trouver un moyen de délivrer ce pauvre fou. Aar fait une reconnaissance en survolant la clairière ou s’est arrêté le convoi. Elle se situe à quelques 500 pas à vol d’oiseau au sud de la lisière du Voile. Il détaille la composition du campement et remarque surtout que deux chevaliers et leurs hommes d’armes arborent un blason que le conseil identifient comme appartenant à un petit domaine situé à la frontière ouest de la Seigneurie de Bellême. Son seigneur, Guillaume de Giroie, serait en fait une marionnette du Conseil des Mages de l’Alliance de Montverte. Le Chef de la caravane présente tous les signes de la Maison Flambeau et le geôlier du prisonnier a été vu par Nennvial dans le bassin, en train d’incanter en latin tout en touchant son prisonnier.

L’enjeu est tout de suite perçu comme très risqué. Certains mages craignent Lymphéa qui, mue par ses instincts, pourrait manipuler Nennvial. Celle-ci est vexée qu’on remette en cause sa loyauté. Les choses s’enveniment autour de la table et la Disceptator finit par quitter une première fois le conseil, épuisée et excédée devant les hésitations de ses sodales à sauver un innocent torturé, mais aussi vexée qu’on puisse croire que ce qu’elle demande ne provient pas de sa volonté propre.

Malgré l’absence de Nennvial et après quatre heures d’un débat houleux, le Conseil décide d’attaquer la Caravane de Montverte à l’aube. Sire Gilbert de Beaumont qui est revenu de sa chasse au Dragon pour s’enquérir d’Honoré après avoir eu la vision de son exécution, est sollicité pour apporter son aide, ce qu’il accepte sans hésiter dès qu’il comprend qu’une âme innocente réclame son secours.

Voici l’extrait d’un poème du Scalde Aslak de Jerbiton qui relate bien la suite des événements :

Le Mage Geôlier

  • « Passe le temps, passent les saisons,
  • Ici est la fin du récit d’un Jerbiton.
  • Mes chères Sodalès, l’hiver est là pour l’alliance.
  • Notre retour de chez Beldwyr ne fut pas de bon augure.
  • Après un conseil tumultueux de la guilde entre la raison, la politique, les valeurs et les humeurs de chacun.
  • Nennvial a claqué la porte et s’en est allé par delà le froid et la nuit.
  • Qu’adviendra-t-il d’elle? Et que décidera notre alliance à son propos ?
  • Trop de secrets elle possède,
  • Trop de dangers pour notre alliance.
  • La nuit est sombre lorsqu’elle décida de quitter le conseil. Et nous avons dû prendre de dures décisions.
  • L’attaque par notre alliance , aidée des loups, de Gauvain et de Sire de Beaumont, fut décidée pour sauver un inconnu des mains de l’alliance Montverte. Ce
  • Thorg, le chevalier de Giroie

  • sauvetage semblait nécessaire afin de calmer Lymphéa.
  •  Nous attaquâmes dès le 21 october au matin et comme nous le pensâmes, un des nôtres est tombé presque mort au sol pour quelqu’un que nous ne connaissions pas.
  • Ö je vous le dis Sodalès, j’ai vu Aar volait à la rescousse d’un inconnu. Mais ébloui par la flamme d’un feu, il ne vit pas le soldat caché dans la pénombre. Et à peine posé, celui-ci lui asséna un coup d’estoc, et Aar encore le duvet dans le dos, tomba à terre. Ce ne fut que grâce à l’arrivée de Gauvain et de ses hommes que nous pouvons le compter encore parmi nous.
  • Moult exploits durant cette bataille :
  • Alastair tua le mage le plus ancien d’une flèche de cristal.
  • La turbula, les hommes de Gauvain et de Sire Beaumont affrontèrent mille périls.
  • Mais par Odin, je vous le jure mes amis, nous avons eu l’honneur de voir le divin entrer dans cette bataille.
  • Lors d’un duel sous la justice divine entre un Sire de Beaumont très blessé et un chevalier en pleine forme, j’ai vu le marteau de Thor frappé sur l’enclume et occire par la foudre se mécréant de chevalier (je rajouterai le nom d’ici peu).
  • Quelle magnifique preuve de la puissance divine et quelle preuve de la sainteté de Sire Beaumont.
  • Mon récit se finit ici, Gauvain a brûlé les tentes pour ne pas laisser de traces.
  • L’ancien prisonnier est reparti avec Sire de Beaumont outré par l’attitude de l’alliance et de ses choix. »

Blason de Giroie

Au retour de l’attaque de la caravane, Sire Gilbert de Beaumont, blessé, rentre à son campement avec le prisonnier libéré, un certain Chartam.

Puis les mages se réunissent en session extraordinaire afin de clarifier la situation. Nennvial, qui a quitté la Domus dans la nuit après avoir été remise en question par rapport à sa loyauté envers l’alliance et les soupçons qui pesaient sur le fait qu’elle était manipulée par Lymphéa, revient de chez Guillemette et décide de rester Disceptator. Malgré l’opposition d’Aliénor de Tytalus, elle garde le soutien de la majorité des mages et conserve sa charge en précisant qu’elle ne le fait pas par volonté d’hégémonie mais par sens du devoir. Aliénor a tout de même demandé à ce qu’une punition lui soit donnée pour avoir fui ses responsabilités, pour avoir fait du « chantage » et pour ne pas avoir mobiliser l’aide de Lymphéa pendant l’attaque. Un vote des mages a décidé qu’elle ne serait pas punie.

Puis, Alastair, Abu et Aliénor se rendent sur les lieux du massacre pour effacer toute trace de leur intervention.

Pendant ce temps, Arana, Sigismond et Nennvial se rendent au camp de Gilbert de Beaumont et l’invitent à venir à la Domus avec Chartam pour mettre les choses au point. Après avoir été soigné par Abu, le chevalier rencontre les mages et discute d’un accord de moralité avec eux. Chartam décide de rester dans l’alliance après avoir été rassuré des intentions de ses hôtes. Gilbert quitte l’alliance et va faire retraite au couvent de Ste Honorine où il se rend régulièrement pour prier et se faire soigner.

Coffre enchanté

Le coffre volé à Montverte est examiné par Arana et Aliénor. C’est un objet enchanté majeur comprenant plusieurs effets. Il est rempli de livres dont la liste est divulguée de mémoire par l’inconnu de la malle. Son nom est Chartam (qui veut dire papier en latin). Il s’avère être, après entretien avec Arana et Nennvial, un scribe appartenant à l’alliance de Montverte et qui a subit sévices et séquestration depuis son plus jeune âge. Le coffre, dont la clé a été trouvée sur le corps de l’un des mages du convoi, ne s’ouvre pas et  devra être étudié pendant une saison par un spécialiste de la forme Vim afin de dévoiler ses secrets hermétiques.