La Dimension Infernale

Prince Démon
invocation de démon
Cavalier de l'Apocalypse
Démon sous forme naturelle

Des connaissances plus approfondies sur ce sujet ne sont réservées qu’aux érudits possédant la compétence Connaissance de l’Occulte et, dans une moindre mesure, Théologie.

 

La dimension infernale est l’incarnation du mal et de la pourriture, à la fois de la destruction physique et de la corruption mentale. Alors que les hommes de foi invoquent le pouvoir divin pour protéger les âmes et les diriger vers le Paradis après la mort du corps, les forces du Diable s’efforcent de dérober celles-ci et de les entrainer dans les profondeurs de l’Enfer.

Les humains sont sujets à la damnation et à la mort en raison du pêché originel. Depuis qu’Adam et Eve ont gouté au fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, le monde s’est trouvé sous l’influence de Satan.

Les Démons sont des anges déchus, ils ne peuvent être sauvés et ne le seront pas en raison de leur nature. Leur but est de charger les âmes du poids des pêchés et ils ont l’éternité pour comploter dans ce sens et c’est pourquoi leurs plans peuvent paraitre opaques.

Les plus puissants alliés des démons sont les diabolistes, ces humains qui vendent leur âme en échange de pouvoirs et de faveurs sur terre.

L’Ordre d’Hermès interdit toute relation avec les démons. Tout membre surpris à pratiquer le diabolisme est renié et signalé comme personne à abattre. De plus, l’Église réserve les pires châtiments à ceux que l’on pense ou que l’on sait être liés avec le Diable.

L’Enfer n’est pas une puissance lointaine en Europe Mythique. Les démons ruinent les récoltes, provoquent des maux de dos, font hurler le vent et manipulent les émotions.

Créatures Infernales

Les Formes naturelles des démons sont toujours distordues, viles et terrifiantes. Mais elles ne se présentent généralement pas aux humains sous cette forme. Beaucoup de démons peuvent revêtir des formes plus attrayantes, telle une belle femme pour éveiller la luxure ou un vieux sage pour partager des vues hérétiques.

Les mensonges d’une créature infernale ne peuvent être décelées par les pouvoirs de la dimension magique. C’est l’une des limites essentielles de la magie hermétique. La tromperie est l’élément central de la nature des démons et il est difficile de se détromper. Le Divin peut voir à travers les tromperies infernales et il semble que certains êtres féeriques le puissent aussi. Cette capacité à mentir impunément rend les démons difficiles à détecter, car ils peuvent choisir de dire à la magie qu’ils ne sont pas là, et la magie les croira.

Auras Infernales

Les auras infernales sont les lieux les plus vils du monde. Nature distordue, pourriture, puanteur des mauvaises humeurs, prédateurs cruels… Tout y est corrompu. Ce sont généralement des sites typiques pour les églises et confréries d’adorateurs du Diable ainsi que pour l’invocation de démons.

Les voyageurs qui traversent une aura infernale ou passent à proximité, sont souvent de mauvaise humeur. Les brigands agissant dans les environs seront plus brutaux. Les vieilles blessures , en particulier celles reçues avec l’intention de nuire, redeviennent douloureuses. D’anciens conflits se rappellent aux souvenirs. Et les mages ne peuvent pas pratiquer leur magie sans interférence.

Les auras infernales peuvent être détectées par magie (In Vi), à moins qu’une créature infernale ne cache activement son existence. Elles ont aussi tendance à baisser en puissance durant le jour, en particuliers les jours saints (Noël, Pâques, Assomption…), et à regagner en puissance la nuit. Les auras infernales sont particulièrement fortes le vendredi Saint, jour entre la crucifixion et la résurrection.

Les auras infernales sont générées par des activités pécheresses, et par celles des démons et de leurs adorateurs. Les pêchés véniels, tels ceux que les gens commettent chaque jour, ne créent heureusement pas d’auras infernales. Les pêchés plus sérieux, comme les meurtres haineux ou les plans élaborés pour corrompre quelqu’un, peuvent laisser une trace. Un pêché isolé crée une aura s’il est particulièrement vil. La désacralisation d’une église, comprenant le meurtre rituel du prêtre sur l’autel peut remplacer l’aura divine par une petite aura infernale. Dans un lieu sans aura, un meurtre cruel et prémédité peut créer une aura de faible puissance. Les sacrifices répétés d’humains aux démons sur plusieurs décennies peuvent créer des auras plus puissantes.

Les auras infernales sont aussi générées par la présence de créatures infernales, comme pour les auras magiques. LA combinaison des péchés répétés au moyen de pouvoirs infernaux, peut créer les auras les plus puissantes.