La Colline du Cornu

22 mars 1031

Jehane

Au petit matin, après une longue nuit de pleine lune agitée pour tout le monde, Eldir, le frère « jumeau » d’Aslak, retourne au village où il vit habituellement. En chemin il croise la jeune Jehane, la petite fille de Guillemette. On la voit rarement au village mais ces derniers temps elle remplace sa grand-mère souffrante pour soigner les villageois. Quelques jeunes garçons du village la prennent à partie. « Sorcière ! Sorcière ! » lui crient-ils en lui jetant des pierres. Jehane se recroqueville terrorisée, mais soudain, dans un hurlement, une puissante onde d’énergie jaillit de la jeune fille. Les garçons sont projetés au loin, ils sont choqués et peut-être blessés. Jehane se relève et s’enfuit dans la forêt.

Mehnir du Cornu

Les villageois, rapidement alertés, laissent jaillir leur colère et fustigent le jeune fille. Seule l’intervention de Faber et du père Guillaume réussit à les calmer.
Eldir rentre à l’Alliance et relate l’incident à qui veut bien l’entendre. Aslak, Kaldeo, Alastair, Abu et Adeline décident de rendre visite à Guillemette. Ils la trouvent souffrante et dépitée par l’incident. Abu la soigne et la soulage en espérant qu’elle puisse reprendre son rôle de soigneuse auprès des villageois.
Guillemette évoque le don de sa petite fille et le fait qu’elle le lui ait caché peut-être trop longtemps. Les mages lui proposent de prendre Jehane sous leur protection, de l’inviter à l’Alliance, d’aborder avec elle sa véritable nature et si elle le veut bien, de les suivre lors de leur prochain voyage à la colline du Cornu, pour l’éloigner temporairement du village.
Ces derniers mots font sursauter Guillemette, elle leur avoue que le père de Jehane n’est autre que Kofa, incarnation du dieu Cernunnos, dont le temple se situe précisément sur la colline du Cornu, là où la mère de Jehane le rencontra.

Gilles de Condeth

Le lendemain, après avoir retrouvé Jehane et lui avoir proposé de la protéger et de l’emmener avec eux à la colline du Cornu où elle pourra en apprendre plus sur sa vraie nature, la troupe part en direction de la colline du Cornu. Abu reste à l’Alliance et promet de venir chaque jour prendre soin de Guillemette.
Ils traversent le domaine de la Pommeraie, croisent Rolf et quelques hommes à cheval, poursuivent leur chemin et montent leur campement quelques lieues plus loin. Ils sont réveillés en pleine nuit par une meute de loups chassant un cheval. Eldir pulvérise littéralement un loup et Kaldeho met en fuite le reste de la meute. Adeline calme le cheval et en l’examinant découvre qu’il provient des écuries de Falesia. Ils décident de garder l’animal pour le ramener plus tard à son propriétaire.
Au matin ils reprennent leur route, traversent Sub Montibus (Soumont Saint Quentin), poursuivent vers le nord et arrivent à proximité de la colline du Cornu. Ici les terres cultivées sont luxuriantes et les forêts magnifiques malgré qu’elles soient rognées un peu plus chaque saison par les cultures de l’abbaye voisine.
Une fois au pied de la colline ils voient une pierre mégalithique à l’aspect d’une paire de cornes dont une est brisée trôner au sommet. Ils montent vers ce sommet lorsque Adeline et Jehane disparaissent soudainement pour réapparaitre quelques instants plus tard accompagnées d’un vieil homme souriant et vigoureux. Il est le gardien des lieux et semble enchanté de nous rencontrer, enfin… surtout les deux jeunes filles. Il explique sont rôle ici et évoque Cernunnos, Kofa et son compagnon Mawredd le grand cerf.

Tumulus près du Cornu

Adeline et Jehane remarquent la similitude entre le mégalithe et les tâches de naissance qu’elles portent, Adeline au cou et Jehane à la cuisse.
Aslak explique la raison de leur présence et son envie de faire une offrande à Kofa. Le vieil homme l’invite à faire cette offrande sur la pierre en forme de cornes, une partie plane semble être conçue à cet effet. Aslak y dépose le plat de tripes et prononce quelques mots à destination de Kofa, le plat disparait, Kofa semble avoir accepté l’offrande.
Le vieil homme explique que s’ils souhaitent avoir la chance de rencontrer Kofa, il faudra revenir lors du solstice d’été et espérer que Kofa veuille bien les accueillir dans son temple. Jehane enchantée leur fait promettre de l’y emmener au prochain solstice.
Puis le vieil homme prend congé après leur avoir proposé de passer la nuit sur la colline.

Le lendemain, après une nuit emplie de rêves réconfortants, la troupe reprend la route en direction d’un autre lieu qu’ils savent lié à Cernunnos, la colline aux champignons. Une fois sur place ils perçoivent bien que l’endroit est féérique et qu’il y a probablement une source de vis ici, mais ils n’arrivent pas à en percer le voile. Ils décident donc d’y revenir à un autre moment en espérant bien pouvoir attribuer à l’Alliance une nouvelle source de vis.

De retour au Bô, ils rendent visite à la Dryade qui leur explique enfin, en contrepartie de l’offrande faite par Aslak, la marche à suivre pour exploiter le gland doré du chêne remarquable. Celui-ci pourra ainsi fournir chaque année huit pions de vis herbam.

Enfin, ils peuvent constater que la santé de Guillemette s’est grandement améliorée et qu’elle pourra bientôt reprendre son activité de guérisseuse.