Glossaire

Aegis du foyer : rituel permettant de protéger un lieu contre les intrusions de créatures chargées de pouvoirs surnaturels et contre l’utilisation directe de ces pouvoirs.

Alliance : en principe une charte liant plusieurs mages. Par extension, le groupe de mages lui-même, la société qu’ils forment et le lieu où ils sont installés.

Art (magique ou hermétique) : voie d’apprentissage de la magie, permettant soit d’agir sur un type de cible (forme), soit d’agir d’une certaine manière sur différents types de cibles (technique). Le mage combine sa maîtrise des deux types d’arts pour obtenir des effets magiques.

Bonisagus : mage théoricien brillant, fondateur de l’Ordre.

Certamen : duel magique non sanglant, permettant de résoudre des différends sans violence.

Codex Hermeticum : code auquel doivent se conformer les mages de l’Ordre d’Hermès.

Compagnon : terme non utilisé par les personnages, désigne un personnage important non magicien.

Crépuscule : expérience dans laquelle la magie s’empare du mage, temps durant lequel il peut disparaître physiquement. L’expérience peut apprendre quelque chose au mage ou lui nuire.

Crépuscule final : crépuscule dont le mage (en corps ou en esprit) ne revient plus jamais.

Custos (pluriel custodes) : garde au service de mages ou d’un covenant.

Diaboliste : mage renégat pactisant avec le diable et les démons.

Divin (le) : le plus grand des pouvoirs de l’univers, généralement considéré comme étant le créateur et le père de toute existence. Il soutient l’Eglise, les juifs et les musulmans.

Don : faculté d’utiliser la magie, après avoir bénéficié de l’initiation nécessaire. Tous les mages ont le don. Il a aussi pour conséquence de mettre les gens mal à l’aise.

Enigme : savoir, connaissance des mystères et énigmes. Ce savoir permet de mieux contrôler les expériences de crépuscule.

Eglise (l’) : ensemble des chrétiens, qu’ils soient prêtres ou non. Peut également désigner plus spécifiquement l’organisation de l’Eglise en Europe occidentale.

Europe Mythique : le monde d’Ars Magica. Il ressemble à l’Europe médiévale où les mythes serait réalité.

Familier : créature liée à un magicien par un lien mystique permanent, en particulier les « trois cordes » du corps, de l’esprit et de l’âme.

Féerie : l’une des dimensions mystiques. Les êtres féeriques s’intéressent toujours aux humains, parfois de la même façon qu’un tortionnaire s’intéresse à ses victimes.

Filius/Filia : mage formé par un autre mage. N’est utilisé qu’une fois l’apprentissage terminé. Après le Gant le mage formé devient le filius du mage qui l’a formé.

Fondateurs (les) : les 12 mages ayant fondé l’Ordre d’Hermès au VIIIème siècle.

Gant : le gant de l’apprenti est l’ultime épreuve qu’il affronte pour déterminer q’il est prêt à devenir mage. Les détails varient significativement d’une maison à l’autre.

Grain : unité de compte du vis, permettant de l’évaluer quel que soit l’art concerné.

Grand tribunal : assemblée de mages compétente pour tout l’Ordre.

Guerre du schisme : conflit ouvert entre mages qui s’est passé au début du 11ème siècle et s’est terminé par l’éradication des mages Diedne.

Infernal (l’) : l’une des quatre dimensions mystiques. Les créatures infernales cherchent à corrompre et détruire les humains.

Lien mystique : objet lié à un individu ou un lieu, qui permet d’établir une liaison aux fins de l’atteindre par des pouvoirs et de percer plus facilement ses défenses contre les pouvoirs.

Mage : magicien de l’Ordre d’Hermès qui a terminé sa formation.

Magie formelle : magie mettant en œuvre des sortilèges étudiés en détail comme des recettes. La magie formulée est beaucoup moins souple que la magie spontanée mais permet d’atteindre des résultats plus puissants.

Magie hermétique : la magie extrêmement puissante et flexible pratiquée par les membres de l’Ordre d’Hermès.

Magie parallèle : terme péjoratif employé par les mages pour désigner toute forme de magie autre qu’hermétique.

Magie spontanée : magie créée par un mage sur le moment. Elle est plus souple que la magie formulée mais beaucoup moins puissante.

Magie : l’une des quatre dimensions mystiques. Les créatures magiques n’ont généralement pas d’opinions sur le genre humain.

Notatus : mage théoricien inventeur du rituel de protection « Egide du foyer ».

Ordre d’Hermès : ordre de magiciens présent dans toute l’Europe, au nord de l’Afrique et au proche orient. Ils sont soumis à un serment leur interdisant de se battre entre eux ou de chercher à régner sur les vulgaires.

Parma Magica : rituel simple appris par les mages de l’Ordre, qui permet de résister à la magie et aux pouvoirs surnaturels. Première des grandes découvertes de Bonisagus.

Parens : mage ayant formé un autre mage. CE titre n’est utilisé qu’une fois l’apprentissage terminé. Après le Gant le maître devient le parens du nouveau mage.

Pion : un point de vis.

Praeco : mage président un tribunal de l’Ordre.

Quaesitores : enquêteur de l’ordre d’Hermès, ils trouvent les criminels hermétiques et présentent les preuves de leurs crimes devant un Tribunal. Ils sont généralement issus de la Maison Guernicus.

Realia : collection d’objets remarquables permettant par leur association d’obtenir l’illumination faisant progresser dans un art magique associé aux objets.

Reine : cent points de vis.

Sanctum : espace privé d’un mage, en principe inviolable. L’occupant a le droit de s’opposer par la force aux intrusions.

Sceau du magicien : signe distinctif de la manière dont la magie d’un individu s’exprime.

Significati : lieux porteurs d’inspiration permettant de progresser dans les arts magiques.

Sodalis (pluriel sodales) : le terme par lequel les mages se désignent habituellement entre eux. Il est utilisé entre égaux, et insiste sur le fait que tous les mages sont égaux au sein de l’Ordre.

Sort : usage ponctuel de la magie. Un mage n’est pas limité en nombre de sorts par jour mais en lancer plusieurs d’affilée risque de le fatiguer.

Talisman : objet enchanté particulier, lié à son enchanteur et qui forme une espèce d’extension du corps de celui-ci.

Toque Rouge : l’un des messagers de l’ordre d’Hermès. LA plupart ne possèdent pas le Don.

Tremere : inventeur du certamen. L’un des Fondateurs.

Trianoma : La mage qui a rencontré Bonisagus peu après son invention de la Parma Magica, et qui s’est consacrée à la mission politique d’unir les magiciens d’Europe dans un Ordre unique.

Tribunal : 1) l’une des 13 régions d’Europe mythique telle que divisée par l’Ordre. 2) LA réunion des mages de l’une de ces régions qui a lieu tous les 7 ans.

Vis : magie « brute », une matière très précieuse qui contient de l’énergie magique utilisable pour se renforcer ou étudier la magie.

Vis distillé : vis créé par le mage dans son laboratoire, en concentrant l’aura magique du lieu.