Automne Hiver 1031 1032

Les derniers jours de l’automne passent et un hiver précoce et rigoureux s’installe dans le pays. Malgré des chutes de neiges abondantes survenant dès la fin novembre, Abu réussit à faire une dernière visite au Thuit pour s’enquérir de la santé de la famille Tesson. Raoul lui indique qu’il a l’intention de venir visiter les terres du Bô au printemps et sera satisfait si une chasse était organisée à cette occasion. Il dit également à Abu qu’il ira ensuite visiter la Pommeraye et qu’il veut qu’une suite constituée d’habitants du Bô l’y accompagne. Il veut ainsi montrer qu’il souscrit à l’installation de la nouvelle communauté au Bô et qu’il veut qu’une bonne entente s’installe entre elle et le seigneur de la Pommeraye.

L’hiver passe sous la neige et le vent du Nord. Les servants de Fons Luminis comme les bûcherons du Bô, triment pour que tout le monde survive au froid polaire. Malgré tous leurs efforts, le froid s’insinue de toute part dans la Domus en ruine et tout le monde subit ses affres. Les conditions de vie sont réduites de 1).

L’inactivité forcée par le temps et la surconsommation de bois de chauffage engendrent des pertes exceptionnelles de 20 livres dans les comptes).

Les incidents provoqués par la présence de Lymphéa et de Dryade continuent également d’engendrer des pertes exceptionnelles (voir Automne-et-hiver-1030-1031-a-fons-luminis) qui s’élèvent à 12 livres.

Finalement, l’hiver rigoureux fait place à un printemps précoce. Les gens sortent de leur retraite forcée pour profiter des premiers beaux jours depuis 2 mois. Quelques vieux du Bô ainsi que 3 lépreux de l’église sont morts. Et Guillemette, dont la santé est menacée par son âge canonique, aura-t-elle survécu ?…