Accueil Forums Carnets D’aventures La colline du Cornu Répondre à : La colline du Cornu

#4180
Alisson
Participant

A chaque période du Solstice d’été, nous vénérons le Dieu Cornu, Cernunnos et j’invite à toutes et tous à vous joindre à moi, mages, compagnons, serviteurs, habitants du Voile et  quiconque le souhaite,  lors d’une cérémonie en la gloire de Cernunnos, dans notre forêt, Dieu de la fertilité, des récoltes et des moissons, afin qu’il ne sombre pas dans l’oubli et que ne disparaisse son incarnation terrestre Coffa.
S’ensuit un pèlerinage à la Colline du Cornu, où offrandes sont apportées et la flamme de la croyance en Coffa, ravivée de nos espoirs, de nos pensées, nos passions et surtout de nos histoires.

 

Voici ma louange, que vous vous joignez à moi ou que vous la clamiez dans votre intimité, Coffa l’entendra:

 

Depuis les premiers cris,
Depuis l’aube des temps,
Par delà l’ombre épaisse de la nuit,
Par delà l’éclat flamboyant du jour,
En souverain tu veilles et tu demeures,
Grondant et altier, père protecteur

 

Tant de fois depuis ton avènement la Roue a tourné,
Tant de fois, dans tes bois profonds, les ruisseaux ont coulé,
Tant de fois, sous tes pas terribles, la terre a vibré
Tant de fois, en ton nom, des mystères se sont révélés.

 

Et les hommes d’autrefois, dans la brume, se sont pour toi dressés,
Et les femmes d’hier, sous un dôme d’étoiles, ont pour toi dansé.

 

Dieu sauvage, qui sonde la nuit
A présent, je te chante
Je te chante dans les bois anciens,
Je te chante, sur les hauteurs sacrées de mon pays,
Je te chante à la face du monde.

 

Toi, Grand purificateur,
Celui qui pétrit l’humus créateur,
Et arpente nos rêves de sacrificateurs,
Je t’invoque avec humilité et sans peur.

 

Par le Cerf qui fend la forêt,
Par le torque et le serpent!
Ventre de la Mère!
Tertre Sacré!
Force Vitale!
Racines Obscures!
Que monte la sève d’or!
Je te chante Seigneur écorché!
Je te nomme, Dieu fertile!
O Cernunnos!
Grand Cornu!
Régent de l’autre Royaume!

 

Que ta puissance purifie la terre de toute souillure
Que ton esprit sauvage pénètre ce cercle,
Que ta grandeur enfin nous apparaisse,
Accepte nos offrandes, les fruits de tes entrailles
Et montre toi O Dieu Cornu!

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Alisson.
  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Alisson.