Accueil Forums L’Agora Confluensis : Préparation de la visite Répondre à : Confluensis : Préparation de la visite

#4057
Dominus MundiDominus Mundi
Maître des clés

Arcessito : Peut-être serait-il bon que vous relisiez cette missive avant de partir.

 

 

Lettre de Confluensis à Fons Luminis :

 

D’Aristarcus de Guernicus, Quaesitor, membre du Conseil de Confluensis et parens d’Alastair de Guernicus,

A Nennvial de Criamon, disceptator de Fons Luminis et Filia de Graccus Sapiens de Criamon.

Le 10 september 1031.

 

Cher disceptator,

Comme convenu avec mon filius, mes sodales et moi attendons la visite d’une délégation de votre alliance dans le courant du printemps 1032. Nous avions fixé la date du 1er aprilis mais nous comprendrons si vous retardez quelque peu votre voyage. Nous savons combien il est difficile d’organiser le déplacement de plusieurs mages dans des contrées qui peuvent se montrer hostiles, surtout pour une très jeune alliance comme la vôtre. N’hésitez pas à solliciter l’aide de Cendre de Mercere pour vous guider. Et prévenez-nous si vous souhaitez retarder votre voyage.

Votre visite aura pour objectif principal d’établir une entente cordiale entre nos deux alliances. Nous discuterons de la nature précise de cette association en vue d’une déclaration officielle lors du tribunal de 1035.

D’ici là, je vous recommande de bien réfléchir sur vos positions politiques et stratégiques au sein du tribunal. Car en vous alliant avec Confluensis, vous devrez vous placer du côté de la loi et de l’ordre, ces deux valeurs qui sont primordiales pour la survie de l’Ordre d’Hermès. Or, je ne vous cache pas qu’en ces temps troublés par les conséquences de la Guerre du Schisme, il est ardue de faire respecter ces deux valeurs par tous les mages du tribunal. En particulier, ceux qui habitent les alliances bretonnes et normandes.

D’autre part, nous espérons que Fons Luminis nous apportera des bonnes nouvelles quant à la résolution de l’enquête menée par mon filius sur les voleurs de la dîme de l’évêché de Baiocas (Bayeux). En effet, Confluensis s’est engagé auprès de l’Eglise pour lui apporter au moins un coupable si ce n’est la dîme elle-même.

Pour finir, sachez que cette « expérience » entérinée par le Tribunal de 1028, de fonder une alliance autour d’un groupe de jeunes mages issus d’horizons différents, a été fortement soutenue par Confluensis qui en attend beaucoup pour l’équilibre des forces en présence dans la région.

Confluensis se réjouit donc d’accueillir des mages de Fons Luminis. Mais je vous le répète, ne précipitez pas votre voyage si vous n’êtes pas prêts. La patience est une qualité inhérente à notre vocation et mieux vaut arriver chez son hôte dans les meilleurs dispositions possibles même si cela exige un peu de retard.

concordiae pacisque domestica (concorde et paix  dans nos foyer),

 

Lex super volontate (la loi au dessus de tout)

Aristarcus de Guernicus