Accueil Forums Carnets D’aventures La colline du Cornu Répondre à : La colline du Cornu

#3860
CelineCeline
Participant

Le banquet

En début de soirée, Gilles nous conduit à la rivière afin d’accomplir le rituel de purification, puis nous repartons en procession pour procéder aux offrandes. Alors que chacun est appelé individuellement à entrer dans la hutte pour faire don à Coffa de ses présents – seul Gauvain refusera de s’y rendre -, le banquet débute sous les chants de Mektilde qui déclame un poème si fabuleux que Mawredd, le Grand Cerf blanc, apparait dans toute sa splendeur. La stupeur et l’émerveillement passés, les conversations s’engagent.

Pipa bavarde avec Cassius et fixe une rencontre avec Robert le Magnifique et toute sa Cour en septembre prochain. Alastair est accosté par un vieux couple de paysans qui s’avèrera être Christian et Bedwyr. La vieille druidesse n’a pas oublié son nectar des vignes de Grand Goulu et est déjà bien amochée. Quant à moi, je discute avec mon cher ami Angus et apprends que ma pimbêche de soeur Jeanne, profitant du dépérissement de notre père Thomas le Pieu, s’entretient régulièrement avec son oncle le Sénéchal Osbern de Crépon, pour préparer l’avenir du Domaine de Tournebut. Gilles m’apprend de son côté que Coffa n’est pas apparu depuis près de vingt années. La dernière personne à l’avoir rencontré est une jeune femme, accompagnée de sa mère prénommée Guillemette, qui n’était ressortie de la hutte de la créature féérique qu’au petit matin… Enfin, Cassius me parle d’un prêtre, le Père Colin, qui rameute les foules à Notre-Dame de Guibray, une petite église aux abords de Falésia. Sa parole y est libre et il n’est pas tendre avec la noblesse, voilà pourquoi les paysans viennent en masse à ses offices plutôt que d’assister à ceux de l’archidiacre de Falaise dans sa toute nouvelle église. Le barde m’apprend également que Robert le Magnifique a commandé une grande Abbaye à Cerisy et que le Duc accorde de plus en plus d’intérêt à l’Église, apparemment enclin à se réconcilier avec son oncle Robert le Danois, archevêque de Rouen.

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 6 jours par Dominus MundiDominus Mundi.