Accueil Forums L’Agora Confluensis : Préparation de la visite Répondre à : Confluensis : Préparation de la visite

#3776
Dominus MundiDominus Mundi
Maître des clés

Voici un résumé des informations glanées de ci de là :

Confluensis

L’alliance de la confluence est la plus importante des alliances quaesitoriales du Tribunal. Elle est cachée dans les marais du Cotentin. La Normandie étant l’un des tribunaux les plus turbulents, Confluensis est dominée par des enquêteurs et des hoplites. Le fait qu’elle soit construite en un lieu où l’eau des rivières rencontre l’eau de mer est emblématique de son but : maintenir un certain équilibre entre les alliances de Normandie. À cette fin, l’alliance possède plusieurs vassales, en particulier les autres alliances Guernicus du Tribunal telle que Cunfin en Champagne (D’où est issu Lothaire de Bonisagus) et Le Repos du Dragon, une alliance de la Maison Mercere, située dans l’estuaire de la Seine (Résidence de Cendre, la Toque Rouge qui gère la zone géographique correspondant à peu près au duché de Normandie).

Histoire (créée en 810)

L’alliance a été établie sur les instructions du fondateur Guernicus, pour s’assurer que la loi hermétique soit bien respectée y compris aux confins des frontières de l’ordre. Le site initial de l’alliance était le Repos du Dragon dans les marais qui se trouvent entre Rouen et l’embouchure de la Seine. Après la guerre du schisme, pour maintenir un certain secret sur leurs activités et pour agrandir l’alliance, les Primus de Guernicus ont décidé de se retirer des rives de la Seine qui étaient de plus en plus peuplée. Le site actuel était à l’origine une alliance vassale, nommée le Verger des Pommes Aigres. Le Repos du Dragon est alors devenu une alliance Mercere d’envergure qui gère l’essentiel des communications au sein du Tribunal grâce à son réseau important de toques rouges. Les deux alliances travaillent de concert pour assurer un certain équilibre politique au sein du Tribunal, ce qui est une chose délicate au regard des évènements dramatiques qui se sont déroulés dans cette région pendant la Guerre du Schisme. Tout au long de son histoire, l’alliance a servi les politiques du Primus de la Maison Guernicus. Au cours des nombreuses crises de l’Ordre, son emplacement actuel a servi de point de rassemblement et de base logistique pour la maison.

Culture et Traditions

L’alliance a été fondée pour maintenir la paix à la périphérie de l’Ordre, et elle remplit son rôle avec succès depuis la fin de la guerre du Schisme. Les Quaesitores de Confluensis sont connus à la fois pour leur connaissance approfondie de la loi hermétique et pour leur efficacité à trouver des solutions pratiques dans le règlement des conflits. Au fil des ans, le Quaesitor Praesidium, Proctor, et ses sodales ont acquis la réputation d’être justes, sachant être miséricordieux dans les temps cléments et implacables lorsque les circonstances l’exigent.
L’ensemble du Tribunal a beaucoup souffert de la perte récente de Renita Bjornaer, la « Praeco » (plus ancienne mage du Tribunal) et chef de Confluensis, qui est décédée l’hiver 1030-31. Le Quaesitor Praesidium, un mage impitoyable nommé Proctor, assume son nouveau rôle de leader de l’alliance, mais la question de savoir qui remplira le rôle de Renita en tant que Praeco reste à déterminer.
Proctor est l’une des trois pièces maitresses qui garantissent la stabilité du tribunal. Il était considéré comme le plus proche allié de Renita en tant que responsable du maintien de l’ordre dans les relations entre les mages normands. Ceci même s’il préfère des méthodes plus agressives que la défunte Praeco qui favorisait souvent des solutions diplomatiques. Les deux autres membres de ce triumvirat sont Jérôme de Confluensis et Eloi de Cunfin, tous les deux de la maison Jerbiton. Jérôme, le plus mondain et diplomatique des deux, est le garant des relations avec la noblesse de France et de Flandres. Le pieu et vénéré Eloi, grâce à ses contacts au sein des ordres monastiques, maintient une relation cordiale, bien que limitée avec l’Eglise. Avec le décès de la Praeco, ces trois magus s’imposent comme la principale force de maintien de l’ordre dans le tribunal qui pourrait à nouveau sombrer dans le chaos alors que la guerre du Schisme ne s’est éteinte que depuis 18 ans.

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Dominus MundiDominus Mundi.
  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Dominus MundiDominus Mundi.