Accueil Forums L’Agora bibliothèque et autres questions Répondre à : bibliothèque et autres questions

#1436
patchopatcho
Maître des clés

Puisque le question m’est indirectement posée, je me permet d’apporter ma maigre connaissance du droit et des usages hermétiques notamment pour le tribunal de Normandie.
————-
Pour ce qui est de la bibliothèque, rien ne vous oblige à communiquer exactement son contenu.
La divulgation d’une partie de votre bibliothèque sera un choix politique ou commercial.
Il y a au moins deux ouvrages notables, peut-être davantage par leur force didactique que par leur qualité :
– le summae Vim de Mormool
– et le summae Corpus de Custofonus.
Ces deux livres pourrait intéresser de nombreux mages désirant se perfectionner dans ces deux formes. Aussi, si vous désirez copier puis vendre l’un des ses ouvrage ou proposer bientôt l’hospitalité scripturale, il est peut-être intéressant de faire courir le bruit de leur existence.
Les autres summae ne déplaceront pas grand monde à mon avis il n’y a donc que peut d’intérêt à les déclarer au monde.
————-
La chose importante qu’il va falloir clarifier avec le tribunal est la propriété légitime de vos sources de vis.
Celles qui demeurent à l’intérieur de votre voile protecteur sont les votre, là dessus pas de litige, donc pas de déclaration nécessaire.
Pour le reste de vos sources, elles seront déterminées par le code Perthien.
Celles qui seront à une journée de marche aller-retour de l’alliance sont considérées par le code comme des saisines, elles seront donc légalement vôtre. Quiconque s’y servirait se rendrait coupable de pillage.
Pour les autres, il faudra déterminer si elles sont connues, et si ce n’est pas le cas, il faudra établir un bail pour qu’elles deviennent un legs, pour 7 ans. Pour ces démarches, c’est par les Quaesitor du tribunal qu’il faut passer mais je ne doute pas que Cendre la toque rouge aura des informations précieuses sur le propriété des sources de vis de la région.
Il est capital que vous n’extrayez pas le vis d’un source qui serait la propriété d’une autre alliance, cela vous rendrait coupable de pillage et mettrait en péril la création de votre alliance.
Si vous me faites confiance, donnez moi la position et la nature de vos sources de vis et j’irais au plus vite me renseigner sur vos droit d’exploitation auprès de mon alliance qui est la plus grande alliance Quaesitoriale du Tribunal.
————-
En espérant vous demeurer utile.

Alastair de Guernicus, Quaesitor de l’alliance Confluensis.

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 9 mois par patchopatcho.
  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 9 mois par patchopatcho.