Chasse au cerf et manoir hanté

Raoul II Tesson du Thuit
Finn Arnesson
Feu Honoré de la Pommeraye
Jacques Lepré

Après les évènements de l’automne, la léthargie de l’hiver s’est abattue sur Fons Luminis. Elle engourdie les cœurs meurtris.
Avec le retour de jours plus cléments, nous recevons la visite du baron Raoul du Thuit qui débarque de bon matin avec Eudes de Beaupré et toute sa suite.
Nous lui réservons l’accueil du à son  rang et le régalons de tripes à la mode de la Pommeraye.
Raoul a la main droite agitée de tremblements. Il révèle que cela dure depuis le solstice d’hiver. Alastaïr détecte du rego corpus féérique à l’œuvre. Abu essaye de libérer le baron de cet enchantement sans succès.
Raoul est de fait témoin de magie hermétique. Il semble prendre la nouvelle plutôt bien. Il révèle qu’il a déjà eu affaire à un certain Jérôme de Jerbiton à la cour de (?) Nul autre que l’actuel président du Tribunal de Normandie.
Raoul pénètre le voile après moult réticences et mises en garde réciproques. Des otages doivent même être présentés en garantie de la sécurité du baron.
Il est convenu que Raoul visitera Fons Luminis et que le compte rendu de sa visite sera rédigé par Shartam, lu et signé par le baron avant de quitter le voile.
Une pyrotechnie flambeau grille les sourcils du baron et le mettent en colère. Fort heureusement, il ne s’en souviendra pas!

Il ne se rappellera pas non plus avoir révélé un secret à Aliénor par le biais d’une question mentale.
Le cerf blanc choisit alors de se montrer à Raoul.
Celui-ci n’a plus qu’un désir, partir à sa poursuite.
Un peu effarés par cet affront à nos hôtes de la forêt, nous finissons par suivre l’élan du baron.
Le cerf semble bien s’amuser et la compagnie se détend.
Raoul met à profit ce moment pour nous faire part de son projet de rendre visite à Finn.
Il entend bien que nous l’y accompagnions.

Kaldeho et une poignée de combattants stationnent non loin du manoir de la Pommeraye, Aar survole la zone tandis que Abu, Aslak, Arana, Adeline et Sire Gilbert arrivent avec l’équipage du Thuit à la Pommeraye.
Finn a une mine affreuse. Il semble épuisé, comme miné de l’intérieur.
L’ambiance du repas est lourde de menaces. Finn accepte sans difficulté de nous rendre les restes d’Honoré. En effet, celui-ci hante le château. Il ne veut aucun mal à Quentin, qui malheureusement en a terriblement peur.
Nous passons deux nuits dans ce manoir. Honoré ne peut rejoindre le royaume des morts, son attachement à ses terres et la haine de l’usurpateur l’en empêche. Il ne trouvera la paix que quand Finn sera défait.
Quentin réalise que le fantôme ne lui veut aucun mal, bien au contraire et finit par accepter cette présence.
Il faut libérer Honoré de ces attaches terrestres et défaire le norrois et sa clique sans faire de mal à Quentin.
Nous obtenons que Le Bô n’en réponde plus à la Pommeraye mais au Thuit pour la prochaine année.
L’énigme de Jacques Lepré reste entière. Il a disparu au prétexte d’être parti dans sa famille. Vérification faite, cela est faux. Il a disparu.

Nous rentrons alors en échafaudant des plans alambiqués pour défaire Finn Arnesson. Nous imaginons demander à Christian d’attirer Finn et Rolf à l’extérieur du manoir et leur tomber dessus en force.
Il nous faut aussi trouver un remède à la malédiction dont est victime Raoul.